Comme il est dit, même les roses ont des épines. Aussi nombreux sont les avantages que vous pouvez obtenir de par l’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie, des inconvénients persistent aussi. Sachez que lorsque vous vous engagez dans l’installation et l’utilisation de l’équipement, vous vous apprêtez à supporter les points faibles qui vont avec. Donc, il est tout à fait normal que vous demandez après le risque que vous courez dans l’adoption de la démarche. Quels peuvent être les inconvénients que vous pouvez récolter dans l’utilisation du matériel ?

  • Il coute cher

L’un des principaux inconvénients dans l’utilisation du matériel est le cout que vous aurez à payer pour son installation. Certes, des aides gouvernementaux existent pour vous aider à faire face à l’acquisition de l’équipement mais préparez-vous quand même à dépenser une grande somme de votre économie dans la démarche. Il s’agit d’un investissement rentable que vous récupérerez dans les années à venir de l’utilisation. Mais sur le moment de l’achat, vous aurez quand même du mal à sortir l’argent de votre poche tellement il est couteux.

  • L’eau recueillie n’est pas potable

Sachez que l’eau de pluie n’est pas potable. Le récupérateur de l’eau de pluie fait appel à votre toit ainsi que la gouttière pour l’amassement de l’eau vers le tube qui les conduiront vers la cuve si bien qu’elle entre en contact avec les bactéries et autres matériaux indésirables au cours de la récupération. Mais potable ou pas, la majorité de ceux qui utilisent l’eau de pluie se disent satisfaits de par l’utilisation qui peuvent être divers. Il vous est conseillé de cliquer ici pour en savoir d’avantages , et voir ce que vous pouvez tirer par l’utilisation du matériel. D’une manière générale, l’eau de pluie que vous recueillerez vous servira dans des consommations telles : l’arrosage de votre pelouse, le lavage de votre voiture, l’eau de votre piscine et autres utilisations non digestive quand vous l’utilisez à l’état brute.

  • Besoin de traitement de l’eau collectée

Si vous voulez en faire votre eau potable, il vous faut procéder à quelques traitements qui vous engendreront des dépenses supplémentaires. Si vous voulez en faire votre boisson ou l’utiliser pour faire la cuisine, vous devez tout d’abord passer à la potabilisation de l’eau, c’est-à-dire, la filtration ainsi que le traitement contre les bactéries. Si vous voulez l’utilisez pour votre lavage corporel, vous devez effectuer une filtration secondaire qui consiste à la filtration au charbon actif de manière à ce que l’eau ne soit pas une source de prolifération de maladie de la peau ou autres entre les membres de votre famille. Par contre si vous voulez en faire votre eau pour vos chasses d’eau dans votre toilette, là une filtration primaire qui consiste à enlever les petits débris qui peuvent boucher vos canalisations suffit. Donc, lorsque vous vous apprêtez à utiliser le matériel, il vous faut bien étudier le cout de la filtration que vous aurez à dépenser pour le rendre potable. Mais sachez quand même que vous payez moins quand c’est vous qui fait la potabilisation de l’eau de pluie que vous aurez à récupérer par rapport au montant de la facture que vous payez pour l’eau courante que le gouvernement s’engage à vous donner.

  • Utilisation conditionnée par la pluie

L’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie est conditionnée par la présence abondante de l’eau de pluie. Quand vous habitez une région aride où la pluie ne tombe que très rarement et en petite quantité, l’utilisation du matériel vous est fortement déconseillée. Si tel est votre cas, vous allez faire un grand investissement alors que vous n’allez pas du tout obtenir satisfaction. A la fin de chaque mois vous allez payer à peu près la même somme que vous payez pour votre facture en eau alors que vous avez dépensé une petite fortune pour une installation que vous n’allez utiliser que très peu. Même si vous habitez une région pluvieuse, vous ne pouvez planifier à l’avance l’utilisation que vous voulez faire de l’eau que vous allez recueillir parce que vous ne savez pas précisément quand est-ce qu’il va pleuvoir et en quelle quantité.

Avant de se lancer dans une démarche couteuse comme l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie, il est fortement conseillé de s’informer sur les avantages et inconvénients de la démarche afin de bien peser le pour et le contre. Certes, des inconvénients existent mais les avantages que l’on peut obtenir est tellement tentant si bien que l’utilisation prime sur la non utilisation. Mais c’est vous qui allez faire le choix pour votre cas, alors soyez bien impartial dans votre décision.